Section membres commUnitaires

Bienvenue dans votre section :

Membres commUnitaires

Cette section sert à coordonner l’implantation des commUnités de proximités, par régions administratives au Québec.

En tant que membre commUnitaires …

​Vous avez accès au réseau de membres de cette section, afin de faire partie d’un projet de commUnité de proximité, d’organiser des rencontres, des discutions, et aussi pour vous mobiliser afin de soutenir des projets dans votre région.

Si vous souhaitez organiser une rencontre, un événement, proposer un projet, proposer des actions pour soutenir une commUnité ou un projet, vous nous contactez et nous relayons votre proposition dans le réseau de votre région, en vous donnant toutes les informations sur les membres inscrits dans votre région, ou à proximité.

Nous allons publier dans cette section toutes les informations sur les projets qui sont en démarrage ou en cours, et en faire le suivi dans leurs progressions. Vous pourrez donc voir l’évolution de ces projets.

_ _ _

Nous allons administrer toutes les demandes et les communications dans la transparence, afin de s’assurer que les membres commUnitaires ne soient pas sollicités inutilement, et aussi pour assurer que toutes les communications respectent notre code d’éthique.

Et en tant que membres d’Habitats Évolutifs, vous contribuez aussi à soutenir l’équipe d’Habitats Évolutifs.



Le modèle de commUnités de proximité Habitats Évolutifs
– La coopérative d’habitation en copropriété –

Un modèle d’avant garde en Amérique du Nord

… C’est un modèle de copropriété basé sur la mise en commun de nos ressources collective, afin des les multiplier pour ainsi, réduire de moitié notre coût de la vie, et doubler notre qualité de vie … en travaillant deux fois moins !

Avec un budget variant entre 50% et 100% d’une propriété individuelle, dans notre modèle de commUnité de proximité, vous avez l’opportunité d’avoir beaucoup plus :

  • Un habitat abordable conçu par vous, et qui répond simplement à vos besoins.

  • Un terrain individuel variant entre 1 et 3 acres.

Et en copropriété collective, vous serez copropriétaires aussi de :

  • Une terre collective avec une partie boisée préservée en zone naturelle et une autre partie pour l’agriculture.

  • Un bâtiment commUnitaire qui logera une petite ferme, un atelier, ainsi que des locaux commUnitaire pour la transformation des aliments, pour les soins de santé, le ressourcement et les activités récréatives, une école pour les enfants et un garage et un atelier dans le même bâtiment.

  • Des serres intérieures et extérieures.

  • Tous les outils, les équipements et les machineries pour l’agriculture, le maraichage et les travaux d’aménagements des terrains.

  • Les infrastructures sanitaires et les servitudes communes.

Vous aurez aussi accès à :

  • Notre programme de financement pour l’assistance à l’auto-construction.

  • Toutes les ressources et les formations de nos Co-créateurs des outils collectifs.

  • … Et bien sur, un nouveau modèle de vie de proximité basé sur l’échange et le partage.

Donc, dans votre prix budgétaire, vous serez propriétaire collectivement de tout cela. En tant que tel, vous serez donc appelé à prendre soin de tous ces avoirs, dans un mode de vie commUnitaire en partageant les tâches communes, et en prenant soin des autres.

Si vous souhaitez revendre votre copropriété, vous pourrez le faire n’importe quand, au prix initial. Cela veut dire : sans aucune modification de sa valeur foncière, due à l’inflation ou à une ambition spéculative.

Ça, c’est le principe que nos premières nations nous ont enseigné : la terre ne nous appartient pas : nous l’occupons pour en jouir, répondre à nos besoins, et la pérenniser pour nos enfants.

Pour calculer votre budget, vous pouvez choisir un modèle de base sur notre site Internet, et ajouter à son prix + ou – 25 %, pour la copropriété collective.

… Et pour les gens qui ont peu ou pas de moyens financiers, nous avons créé le programme :

Le maillage de la dignité. *voir les détail du programme ici

Vous pouvez consulter des modèles d’Habitats ici

Vous pouvez voir deux exemples de plan budgétaire ici

Le modèle de commUnités de proximité Habitats Évolutifs
– Définition du rôle des liens –

Voici tous les détails de notre modèle de commUnités de proximités, incluant un devis budgétaire type. Le modèle exposé ici est un exemple pour démontrer sa viabilité et ses nombreux avantages et aussi pour expliquer tous les aspects financiers. Ce modèle peut être modifié selon le terrain et le nombre de participants au projet.

Nous avons trois catégories de membres pour les commUnités de proximités Habitats Évolutifs. Nous les appelons les liens, parce qu’ils sont en lien de partage et d’entraide les uns avec les autres. Ces trois catégories de membres sont :

Les liens participants :

Ce sont les personnes qui souhaitent acheter une nouvelle propriété dans un modèle de commUnités de proximité, au lieu d’acheter une propriété individuelle. Ils seront copropriétaire collectif pour un prix équivalent et avec un terrain souvent de dimension supérieur à une propriété individuelle, ces membres seront aussi copropriétaire de :

1 – Un bâtiment commUnitaire, qui logera une petite ferme, une serre intérieure et extérieure, ainsi que des locaux commUnitaires, pour les soins, le ressourcement et les activités récréatives, un garage et un atelier dans le même bâtiment, et tous les équipements pour la culture, la récolte et la transformation des aliments.

2 – Des infrastructures sanitaires et des servitudes communes.

3 – De la partie non-habité de la terre collective : zone préservée naturelle et les champs pour l’agriculture.

Tous les frais du projet deviennent donc collectifs, ce qui offre une grande économie sur les coûts financiers, à l’exception des habitats et de leurs lots, qui varient selon les besoins.

De plus, les liens participants auront accès à notre atelier social de proximité pour la fabrication de leur habitat abordable, ainsi qu’à notre fond de roulement pour l’assistance à l’auto-construction.

La mission d’Habitats Évolutifs est de constituer des commUnités de proximités et aussi d’offrir aux gens qui n’ont pas accès à l’habitat abordable, faute de moyens financiers, de se sortir du cercle de l’endettement et de la pauvreté. Chaque lien participant sera donc  »maillé » avec une personne sans moyens financiers, que l’on appel : un lien aidant.

C’est notre programme : Le maillage de la dignité. Ce lien de relation entre le lien participant et le lien aidant est bénéfique pour les deux : Le lien participant offre 5% du budget total de sa copropriété pour fournir une enveloppe de mini-maison à un lien aidant qui, en retour, lui rembourse ce montant en travaillant dans l’atelier pour fabriquer l’habitat du lien participant, en même temps que sa mini-maison, dans la même séquence de production. les liens aidants n’auront pas à débourser les frais d’atelier qui seront payés par le budget des liens participants. Ça va garantir une parité d’accès à l’habitats abordable entre les gens qui ont des moyens financiers et ceux qui n’en on pas.

Les liens participants pourront accueillir d’autres minimaisons sur leurs terrains, si ils le souhaitent, en respectant les marges de distance minimum entre les habitations des voisins. La position de ces minimaisons sur ces terrains, devra obtenir l’accord des autres terrains avoisinant. Cela permet un large éventail de possibilité comme le principe du modèle modulaire évolutif …

Notre programme Le maillage de la dignité

Les liens aidants :

Ce sont des personnes qui, pour toutes sortes de raisons, n’ont pas les moyens financiers d’avoir accès à la propriété, et de ce fait, ne peuvent se sortir du cercle de l’endettement et de la pauvreté. Nous considérons que ces personnes ont le droit fondamental d’avoir accès à la propriété. C’est pourquoi nous avons créé le programme : Le maillage de la dignité. Ce programme offre une enveloppe de mini ou micro-maison et aussi l’accès à une commUnité de proximité à ces personnes.

Les liens aidants s’engagent à rembourser le montant de leur enveloppe d’habitats en travaillant un minimum de 30 hrs par semaine à un tarif variant entre 18$ et 25$/hre, selon leurs aptitudes. Ce qui représente + ou – 2 mois / 30 hrs / semaine ou moins, à 40 ou 50 hrs/ semaine pour une enveloppe moyenne de 8500$. À la fin de ce terme, les liens aidants seront propriétaires de leurs mini-maisons et copropriétaires d’un tiers d’âcre de la propriété sur lequel ils pourront s’installer. Les liens aidants pourront échanger des heures de travail commUnitaire pour l’autonomie alimentaire, l’entretient et autres travaux de la commUnité , si ils ont des inaptitudes à travailler dans l’atelier.

Notre programme Le maillage de la dignité prévois aussi que les liens aidants auront le privilège d’utiliser l’atelier gratuitement pour finir graduellement leurs habitats. Cela se fera toutefois en dehors des fabrications d’habitats, en terme de surface de travail et/ou de plage horaires de l’atelier.

Les liens aidants pourrons ultérieurement échanger leurs mini / micro maisons, pour une plus grande, au fur et à mesure de leur collaboration à la commUnité de proximité. Notamment en travaillent dans l’atelier commUnitaire, pour aider à la fabrication d’autres habitats.

Les liens d’accueil :

Ce sont des personnes qui possèdent un terrain ou une terre et qui souhaitent la partager pour accueillir une commUnité de proximité.

Les liens développeurs :

Ce sont des personnes qui souhaitent développer et prendre en charge une commUnités de proximité. ​ ​

Vous pouvez vous inscrire ici

Le modèle de commUnités de proximité Habitats Évolutifs
– L’utilisation de l’atelier commuUnitaire –

Afin de respecter la mission de notre entreprise, notre atelier commUnitaireva privilégier les projets d’habitats qui feront partie de notre modèle de commUnités de proximités.

Cela, dans une fréquence d’un habitat pour un lien participant et d’une mini-maison pour un lien aidant. Dans la mesure des capacités de l’atelier commUnitaire, nous allons aussi privilégier de fabriquer des mini-maisons sur roue ou des petits habitats modulaires mobiles pour les gens dans le besoin, qui ne seront pas dans notre modèle de commUnité de proximité.

Le modèle de commUnités de proximité Habitats Évolutifs
– Les activités commerciales de la commUnité

Avec ses installations, ses infrastructures, ses équipements, ses machineries et son territoire, la commUnité pourra très bien réaliser des activités commerciales pour générer des revenus.

Vendre des surplus de l’agriculture, de la viande, du foin, des services de soins, de la location de gites d’hébergement dans la zone préservée boisée de la terre, etc. … Ce pourrait être d’ailleurs une façon intéressante de présenter le projet à des municipalités …

Le modèle de commUnités de proximité Habitats Évolutifs
– Définition du principe de la copropriété –

Définition de la copropriété dans une Coopérative d’habitation en copropriété Habitats Évolutifs :

  • Chaque membre est propriétaire de son terrain et de son habitat et copropriétaire du reste de tous les éléments ci-haut mentionnés. Seulement l’habitat et son terrain sont à l’usage exclusif du membre.

  • Ce tout constitue la copropriété d’un membre et est indivisible, à l’exception de l’habitat qui peut être déplacé pour sortir du projet, si son type de fabrication le permet. Auquel cas, cet habitat devra être revendu seulement à son prix initial + le taux d’inflation à une autre personne ou une autre communauté. Ce qui veux dire qu’un membre de la coopérative qui possède une minimaison sur roue, peut se déplacer avec et/ou la déménager dans une autre communauté, ou ailleurs.

  • La copropriété d’un membre incluant l’habitat ne pourra être revendu sur le marché ou à toute autre partie, individu ou autre que la coopérative, dans laquelle tous ces éléments sont en copropriété. Cela, afin d’éviter toute spéculation et profits sur tous ces éléments. Ce qui veut dire que ce tout, devra être racheté par la coopérative afin de le revendre à un autre membre (un membre existant ou un nouveau membre).

Le modèle de commUnités de proximité Habitats Évolutifs
– Les règlements de la Coopérative –

Voici une première proposition de règlements que nous vous offrons, en ce qui a trait aux règlements de notre modèle de coopérative d’habitation en copropriété. Nous sommes encore en consultation avec des personnes de différents secteurs du domaine, afin de créer un consensus qui nous permettra de créer un modèle qui servira au plus grand nombre …

Les droits et les privilèges des membres de la coopérative :

Avec un budget variant entre 50% et 100% d’une propriété individuelle, dans ce modèle de communauté de proximité, les membres de la coopérative auront l’opportunité d’être propriétaire de :

  • Un habitat abordable conçu et fabriqué par les membres, dans l’atelier communautaire, assisté par le programme Habitats Évolutifs.

  • Un terrain individuel variant entre 1 et 3 acres.

Et copropriétaire de :

  • Une terre collective avec une partie boisée préservée en zone naturelle et une autre partie pour l’agriculture.

  • Un bâtiment communautaire qui logera une petite ferme, un atelier, ainsi que des locaux communautaires pour la transformation des aliments, pour les soins de santé, le ressourcement et les activités récréatives, une école pour les enfants et un garage et un atelier dans le même bâtiment.

  • Des serres intérieures et extérieures.

  • Tous les outils, les équipements et les machineries pour l’agriculture, le maraîchage et les travaux d’aménagements des terrains.

  • Les infrastructures sanitaires et les servitudes communes.

Les membres de la coopérative auront aussi accès à :

  • Le programme de financement pour l’assistance à l’auto-construction d’Habitats Évolutifs.

  • Toutes les ressources et les formations des Co-créateurs des outils collectifs d’Habitats Évolutifs.

  • Un nouveau modèle de vie de proximité basé sur l’échange et le partage.

Les obligations des membres de la coopérative :

Pour un membre lien participant :

  • Chaque membre lien participant qui entre dans la coopérative et qui dispose d’un budget de plus de 75 000$ (montant à réévaluer) doit parrainer un membre aidant en lui offrant 5% du budget total de son budget de copropriété. Ce montant sera consacré exclusivement pour la fabrication d’une enveloppe de minimaison, pleinement étanche et fonctionnelle.

  • Chaque membre lien participant qui entre dans la coopérative et qui dispose d’un budget de plus de 75 000$ (montant à réévaluer) doit donner un autre 5% du budget total de son budget de copropriété pour un fond collectif qui servira à une assurance collective. Cette assurance collective servira seulement à aider des membres dont les habitations pourraient être endommagées par le feu ou autre circonstances.

Pour un membre lien aidant :

  • Chaque membre lien aidant qui entre dans la coopérative, s’engage à rembourser le montant d’argent prêté par les liens participants aux lien aidants, les liens aidants s’engagent à rembourser ce montant en travaillant un minimum de 30 hrs par semaine à un tarif variant entre 18$ et 25$/hre, selon leurs aptitudes. Ce travail sera pour aider le lien participant à fabriquer son habitat dans l’atelier communautaire. Cela représente + ou – 2 mois / 30 hrs / semaine ou moins, à 40 ou 50 hrs/ semaine pour une enveloppe moyenne de 8500$. À la fin de ce terme, les liens aidants seront propriétaires de leurs mini-maisons et copropriétaires d’un tiers d’âcre de la propriété sur lequel ils pourront s’installer.

  • Les liens aidants pourront échanger des heures de travail communautaire pour l’autonomie alimentaire, l’entretient et autres travaux de la communauté, si ils ont des inaptitudes à travailler dans l’atelier. Les liens aidants auront le privilège d’utiliser l’atelier gratuitement pour finir graduellement leurs habitats. Cela se fera toutefois en dehors des fabrications d’habitats, en terme de surface de travail et/ou de plage horaires de l’atelier.

Pour les membres lien participants et lien aidants :

  • Chaque membre de la coopérative s’engage à offrir 3 heures de son temps pour la collectivité, à chaque semaine.

  • Chaque membre de la coopérative s’engage à prendre soin de tout ce qui est en copropriété collective. Que ce soit la terre, les équipements, les machineries, le bâtiment communautaire, les animaux, etc …

  • Chaque membre de la coopérative s’engage à respecter les règlements d’occupation du territoire de la communauté.

  • Tous les membres qui souhaitent faire partie d’une communauté s’engagent à prendre les formations requises avant d’être membre de la communauté.

  • Chaque membre de la coopérative, s’ils souhaitent revendre leur part de copropriété, devra la revendre à la coopérative. Ils pourront toutefois garder leur habitat si celui-ci est démontable sur pieux vissés ou mobile sur roues, mais devront s’engager à ne pas le revendre au-dessus du prix initial + inflations.

  • Chaque membre de la coopérative accepte les règlements de la coopérative ainsi que les règlement d’occupation de la communauté.

En ce qui a trait aux règlements d’occupation …

D’un point de vue global, la création et la mise en œuvre d’une nouvelle commUnité de proximité repose sur trois principes :

1 – La simplicité

2 – La proximité

3 – L’amour.

La simplicité
nous appelle à définir et à éliminer un maximum de ressources et d’activités qui ne sont pas nécessaires à notre vie et qui ne répondent pas à nos valeurs et à nos intérêts.

La proximité
nous rappelle que nous avons tout ce dont nous avons besoin pour nous constituer un nouveau modèle de cohabitation social, basée sur l’échange et le partage.

L’amour nous apprends à mieux vivre ensemble.

La simplicité va nous faire travailler deux fois moins, la proximité
va nous coûter deux fois moins cher, tandis que l’amour nous permettra de régler la majorité de nos problèmes sociaux actuels.

Je pense vraiment que si nous appliquons ces trois principes pour réaliser notre nouveau projet social, nous allons nous affranchir de notre situation actuelle, une fois pour de bon.

Les membres des commUnité établiront leurs propres règlements d’occupation …

Quelque idées …

  • Appliquer le principe de la proximité au lieu de la promiscuité …

  • Maintenir au plus bas les activités qui peuvent déranger les autres : Bruits et éclairages excessifs, utilisation minimum de véhicules motorisés récréatifs …

  • Utiliser les outils collectifs pour l’habitat, l’agriculture et l’élevage, la gestion naturelle des eaux usées et des rebuts, l’énergie, la santé, la communication, l’éducation, le respect des aînés, l’économie circulaire, la gouvernance et la gestion financière.

  • Bonifier nos compétences, nos expériences, nos ressources et notre bien commun collectivement

Le modèle de commUnités de proximité Habitats Évolutifs
– Planification et préparation pour la constitution d’une Coopérative –

* Nous sommes actuellement en train de définir un modèle de planification et de préparation pour la constitution d’une commUnité de proximité, avec notre premier projet prévu à Mégantic pour le printemps 2021. Nous publierons les détails de tout ça dans cette section, au fur et à mesure de l’avancement de nos travaux …

Quelles sont les étapes pour démarrer un projet ? :

  1. Rassembler un minimum de 15 liens participants et 15 liens aidants intéressés à devenir membre de la coopérative.

  2. Suivre les trois conférences d’Habitats Évolutifs pour la formation des futurs membres de la coopérative.

  3. Suite à la conférence, confirmer le nombre de membres qui veulent faire partie d’une coopérative d’habitation en copropriété.

  4. Définir un mandat d’accompagnement du projet par l’équipe d’Habitats Évolutifs.

  5. Établir le budget total cumulatif de tous les membres du projet.

  6. Déterminer le budget pour la terre et tous les autres postes budgétaires du projet, en fonction du budget total.

  7. Établir le budget de chaque membre et le nombre de pieds carrés d’habitats et d’acres de terrain, selon modèle de plan budgétaire type.

  8. Trouver une terre.

  9. Finaliser le plan budgétaire et l’échéancier de réalisation du projet.

  10. Préparer les contrats de copropriété des membres.

  11. Réserver l’atelier communautaire pour la fabrication des maisons.

  12. Lancer le projet.

Le modèle de commUnités de proximité Habitats Évolutifs
Plans budgétaires type 1 & 2
Ces devis budgétaires sont des modèles de base et peuvent être modifié selon le nombre de copropriétaire, les superficies des terres, etc. …
Vous pouvez consulter les notes explicatives des tableaux (A,B,C,…) ici

 

Notes explicatives aux tableaux :

A – Une terre idéalement non-aménagée et boisée. Prix moyen actuel : 2000 $ acre pour une terre à bois.

B – Le bâtiment commUnitaire inclus : une petite ferme, une serre intérieure et extérieure, ainsi que des locaux commUnitaires pour les soins, le ressourcement et les activités récréatives. Un atelier pour la transformation des aliments avec une section caveau. Un garage et un atelier ainsi que de l’espace pour entreposer les machineries et les outils.

C – Autres batiments : Les structure pour les serres et des bâtiments non-isolés pour entreposer de la machinerie, du bois et d’autres matériaux.

D – Les infrastructures sanitaires : toilettes compost et roseux épurateurs, puits artésiens et de surface ainsi que toutes les canalisations. Incluant des bornes d’incendies sur le site.

E – L’aménagements des chemins sera réalisé par la collectivité en louant les machineries et en organisant des corvées de travail pour le déboisement.

F – Le raccordement à Hydro-Québec inclus l’entrée principale, relié au réseau et un mini-poste de distribution… (en attendant les autres technologies!)

G – Les raccordements individuels Hydro Québec : et les câbles souterrains pour relier aux bâtiments et habitats.

H – Les équipements pour la ferme et l’agriculture : tracteur et machineries pour semer et récolter. Dans le modèle de permaculture, les équipements motorisés sont beaucoup plus petits.

I – Lien investisseur : C’est une personne lien investisseur qui achète une partie du terrain en copropriété.

J – imprévus : 10%.

K – l’assurances collectives des liens participants : 5% des budgets de la terre, du bâtiment commUnitaire, et de chaque habitations sont prélevés pour constituer une assurance collective en cas de feu d’Habitats, ou autres à déterminer.

L – Le nombre de pieds carrés des habitats. Afin de faire des calculs et des comparaisons, vous pouvez voir les modèles Habitats Évolutifs ici

M – Le nombre de terrain pour les habitats / 75 acres total.

N – Le nombre d’acres de chaque terrain correspond au total de 75 acres, divisé par 20 habitats et majoré selon la moyenne multiplié par le nombre de p.c. des habitats, donc la superficie de chaque terrain est proportionnelle à la superficie des habitats. Ces superficies peuvent être modifiées au besoin. À noter que chaque terrain pourra avoir d’autres habitats mini ou modulaires, au fil du temps : c’est le principe de l’habitat évolutif …

O – le budget des habitat est de + ou – 110$ du pied carré. Ces habitats seront soit sur pieux vissés, soit mobiles (+ 10$ du p.c.) Cela à deux avantages : 1 – c’est de 2 à 3 fois plus économique qu’une fondation en béton ou qu’un sous-sol. 2 – les habitats peuvent être déplacés ultérieurement.

P – les frais de 5% pour le programme le maillage de la dignité, sont les budget alloués à la fabrication d’une enveloppe de mini-maison pour les liens aidants. Ce montant est percu sur le budget de l’habitat / colonne N * voir les détails dans la section les liens aidants.

Q – les frais de 5% pour l’assurance collective, sont une contribution collective de chaque membres de la communauté, afin de ne pas avoir à faire avec les compagnies d’assurances. Ce montant est percu sur le budget de l’habitat / colonne N * voir les détails dans la section les liens aidants.

R – total propiété des liens participants : C’est le total du coût de la propriété des liens participants. Cela inclus : leur terrain individuel et leur habitation. Et en co-propriété, une partie du terrain collectif, le bâtiment commUnitaire et tout ce qui y est inclu, les équipements et machineries, les infrastructures sanitaires et de services.

S – Les p.c. des enveloppes d’habitats des liens aidants sont basés sur un calcul de 40$ p. et sur le budget alloué par le lien participant.

T – Le nombre de p.c. de terrain pour les enveloppes d’habitats des liens aidants : Ce calcul est basé sur 3 mini-maisons sur 1 acre. Cela fait un total de 6,7 acres au total.

Tableau des statistiques à jour

Cette section de notre site Internet est actuellement en cours de modification. Les champs de ces formulaires ne sont actuellement pas actifs. nous vous invitons à vous abonner ici, afin d’être informés quand notre nouveau site Internet sera fonctionnel.

Projets en développements :

  • À venir …

le diagramme d’Isabelle