Des outils de communication

Des outils et des formations pour la communication :

C.N.V., Coaching, Méditation, Tarot …

Pourquoi des outils et des formations pour la communication ?

Dans votre vie personnelle, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi une autre personne ne comprend pas ce que vous voulez dire ? Avez-vous déjà pris conscience que vous aviez eu un conflit avec quelqu’un parce que les mots utilisés avaient causé une réaction émotive ? Avez-vous déjà participé à une rencontre sans arriver à vous exprimer parce que vous pensez que c’est inutile de donner votre point de vue, car les autres n’en tiendront pas compte ?

 

Pour ces raisons, et bien d’autres encore, on voit l’importance de prendre le temps de réfléchir et de s’outiller face à nos façons de communiquer.

Si de plus, vous voulez retrouver le vivre-ensemble en communauté intentionnelle, en écovillages, en commUNITÉS vous réaliserez rapidement que le premier outil que vous utiliserez pour y arriver sera des moyens de communication.

Depuis des décennies les sciences sociales, certains groupes et des individus ont développé diverses méthodes et outils pour faciliter la communication. Sont apparue la Communication non violente de Marshall Rosenberg, la communication relationnelle de la méthode ESPERE de Jacques Salomé. D’autres en ont fait leur propre méthode comme la communication consciente offerte par plusieurs organismes.

Derrière tous ces outils se cache l’élément fondamental de leur raison d’être : la volonté d’avoir des relations épanouissantes qui nourrissent l’âme et permettent de grandir ensemble comme individus faisant partie d’une communauté.

Qui suis-je ?

Quel plaisir de parler de communication. Depuis toujours, je me suis intéressé à l’être humain. À ce qui en fait une créature unique dans notre monde; son espace intérieur fait de pensées et d’émotions. Tout un chacun, nous cherchons à exprimer cet espace intérieur avec notre environnement et avec les autres êtres humains que nous croisons dans notre vie. Cela m’a amené à faire du bénévolat dès le début de ma vingtaine afin de me nourrir de ces échanges et participer à construire notre société. J’avais d’abord satisfait ma curiosité par des études en anthropologie et en histoire afin de mieux comprendre les structures de l’expression humaine dans nos sociétés. J’ai eu le goût de développer ma capacité à m’exprimer en travaillant comme guide interprète dans un musée puis une société d’histoire. Cela m’a confirmé dans ma passion pour communiquer et partager avec les autres.

Par la suite, je suis allé me former en travail social tout en élevant mes enfants seules et en continuant mon bénévolat. Une période riche en défis et en apprentissages sur moi-même. La base de la communication étant de se connaître soi-même afin de mieux exprimer qui nous sommes. Que ce soit en tant qu’employé ou de bénévole dans divers organismes (Services d’aide aux néo-canadiens, Cuisines collectives, Ère du troc, Maison de la Famille, Grands frères et grandes sœurs, soutien à l’itinérance, médiation de quartier, etc.) cela m’a permis de mieux comprendre toutes sortes de problématiques sociales. J’y ai aussi développé une expertise autodidacte en Communication Non Violente et en dynamique familiale.
Par la suite, la vie m’a mené à vivre dix belles années en milieu scolaire, ou je me suis spécialisée dans la prévention à travers des outils communicationnels. Des outils pour soutenir les enseignants dans leur classe et développer une pédagogie favorisant une communication saine avec leurs élèves; pour soutenir les élèves dans leurs processus de communication et de gestion de conflit entre eux; pour soutenir les familles dans leur vécu.

Après avoir quitté ce milieu, j’ai continué à explorer d’autres passions tels le développement de l’enfant, les plantes médicinales, les écovillages et la permaculture. Mais la communication est restée au cœur de toutes mes démarches. Je me suis formé à la philosophie pour enfants offerte par la Fondation Savoir, Être et Vivre Ensemble (SEVE) de Frédéric Lenoir. Une approche de la communication qui combine la conscience de soi et les outils de la discussion philosophique.

Dans ma vie personnelle, pendant ce temps, je travaillais sur moi-même avec des outils tels la méditation, la respiration consciente, l’accent sur le moment présent ou pleine conscience et le Qi Gong. Prendre soin de soi, pour moi c’est un engagement à toujours me garder un espace personnel pour évoluer et m’offrir l’amour qui guérit toute les souffrances qui peuvent traverser notre route.

Aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de remettre le lien humain au cœur de nos vies. Nous sommes dans une période où nous pouvons voir la division entre diverses façons de penser la vie. Tout cela se manifeste dans la violence dans les relations sur les réseaux sociaux, dans nos divergences politiques, dans les écarts socio-économiques aliénants et dans les besoins de sécurité sanitaire s’opposant aux besoins de respect des droits et libertés. Mais que voulons-nous vraiment construire comme futur dans nos communautés ? La communication, sous toutes ces formes, nous aidera à garder bien vivant cet aspect primordial de ce qui nous rend fondamentalement humains, le lien social.

Des outils et des formations pour la communication dans la société actuelle

 

Je vous partage les paroles de Thomas D’Ansembourg qui reflètent bien les défis de notre monde en si grand besoin de connexion.

 » Dans mon enfance, j’ai été éduqué dans une famille aimante avec des bons parents généreux, que malgré l’intention d’avoir des relations vraies, je pense profonde, féconde et fluide. Malgré cette intention-là, il y avait des parasites. Je pense que nous nous jugions au lieu d’essayer de comprendre, nous mettions les gens dans des tiroirs, des croyances, des comme ceci ou comme cela. Ils sont comme ça. Il y avait la pensée binaire soit ceci soit ça qui déchire. Et puis il y avait les il faut, tu dois, c’est comme ça, t’a pas le choix, qui plombe. « 

Video Entrevue avec Thomas D’Ansembourg

https://www.youtube.com/watch?v=q-WgWfYoDHA

Pour aller au-delà des incompréhensions et des conflits qui en émergent, pour solidifier les relations que nous chérissons, pour créer une société plus ouverte, tolérante et soutenante pour tous ces membres, je vous propose d’intégrer dans votre quotidien un espace accordé à votre façon de vous relier les uns aux autres dans vos communications. Cet espace débute par une intériorité qui nous amène par la suite à mieux vivre avec les autres…

Pour les enfants des générations à venir; afin de leur offrir ce même espace pour se développer dans leur plein potentiel, je vous offre de leur donner aussi les moyens d’un mieux-vivre ensemble qui permet le respect de la parole de tous et chacun.

Philosopher et méditer avec les enfants.

Commencer dès l’enfance, l’éducation à la connaissance de soi et à la capacité à exprimer sa pensée de façon intelligente et respectueuse.

https://www.fredericlenoir.com/essais/philosopher-et-mediter-avec-les-enfants/

 

… Dans une communauté de proximité :

Au cours de la dernière année, j’ai vu avec joie émerger cette initiative courageuse d’embrasser les défis de notre monde en transformation qu’Habitats Évolutifs a proposée. Cela a immédiatement éveillé mon intérêt à participer à un nouveau mouvement qui viendrait des réels besoins des gens pour reprendre le pouvoir sur leur vie.

Nous avons tout ce qu’il faut en nous, pour créer des communautés vivantes, créatives et en constante évolution vers plus de mieux vivre ensemble. J’espère pouvoir y contribuer en soutenant tous les projets de communauté de proximité qui émergeront dans cette vision.

RÉFÉRENT POUR LA COMMUNICATION CONSCIENTE OU NONVIOLENTE

La Communication Consciente (ou ce qui est communément appelée CNV) est une démarche concrète qui permet d’aborder et résoudre des situations complexes en favorisant la connexion entre les individus et la cohérence dans l’action. C’est un chemin d’unicité et de lucidité qui est proposé et qui génère une communication de qualité avec soi et entre soi et les autres. C’est un puissant processus pour améliorer et rendre authentique notre relation à soi et aux autres. Elle demande de chercher à remplacer les jugements qui nous maintiennent dans la dualité concernant le bien et le mal, pour exprimer ce qui est vivant en soi.​

SES PRINCIPAUX BÉNÉFICES :

  • La Communication Consciente est utilisée pour améliorer les relations interpersonnelles dans les groupes de travail, dans les familles et les relations Parents/Enfants.
  • Elle permet de nourrir la bienveillance innée en nous, dans le respect de notre intégrité.
  • Elle aide à sortir du cercle vicieux de la colère, de la vengeance, de la recherche de bouc émissaire.
  • Elle a le pouvoir de surmonter le sentiment d’impuissance et de résignation qui entraîne souvent la colère ou la dépression.
  • Elle nourrit la conscience de notre propre pouvoir, et nous maintenir toujours en lien avec le SENS pour nous, pour vivre à notre plein potentiel, plutôt que d’être dans nos freins ou nos blocages à l’action.
  • Nous aider à comprendre la motivation derrière les comportements humains, les nôtres et celle des autres.
  • Nous aidera à développer des relations plus satisfaisantes, nourrissantes et inspirantes.

LA COMMUNICATION CONSCIENTE PERMET DE RENFORCER :

  • Notre capacité à formuler des observations claires, précises et dénuées de tout jugement ;
  • Notre aptitude à rendre compte d’une situation sans dénigrer, injurier ou chercher à offenser les autres ou soi-même;
  • Note capacité à demander la coopération et le soutien de façon claire et concrète et ça, sans exigence pour soutenir l’harmonie entre les parties;
  • Notre aptitude à utiliser la créativité pour trouver des solutions au service de la Vie;
  • Notre capacité de comprendre les sentiments et les besoins qui nous animent et ceux qui sont exprimés dans les messages que nous percevons (qu’ils nous soient ou non destinés);
  • Notre compétence à pouvoir résoudre des conflits avec des personnes dont les stratégies sont en contradiction avec les nôtres;
  • Notre pouvoir d’agir en étant pleine conscient et responsable de nos actes vient faciliter la prise de décision ;
  • Notre volonté de célébrer nos différences et nos conflits naturels, plutôt que de les censurer ou de blâmer autrui.

 

Le Focusing est une pratique d’écoute attentive des ressentis du corps. Une écoute non discriminative et inclusive que l’on nomme : la Présence à Soi. Celle-ci, nous permet de développer une relation bienveillante avec tous les aspects de notre monde intérieur. Cette posture de réceptivité, nous permet d’accueillir tout ce qui est appelé à émerger. C’est avec soin, empathie, respect et tendresse que nous accueillons ce qui se dévoile à nous. Ainsi, lorsque vous permettez à vos ressentis, à vos émotions et à vos sentiments d’être vus et entendus pour ce qu’ils sont, ceux-ci vous donne alors accès au chemin qui mène à la source de leur propre existence. De fait, vous pourrez intégrer les fondements même de vos ressentis et ainsi vous en libérer.

Le focusing est en quelque sorte, une conversation que vous entretenez avec les différentes parties de votre être. Une discussion au sein de laquelle, vous représentez le récepteur, celui qui écoute sans jugement, avec amour et douceur.

Contrairement aux autres approches thérapeutiques de coaching, le focusing peut se pratiquer seul. L’autonomie et la responsabilisation face à nos états d’êtres sont, en quelque sorte, la clé du processus. La confiance s’établie de soi à soi à travers une relation de focusing quotidienne. Il est également possible d’entreprendre cette pratique avec un ami, un membre de notre famille ou un collègue de focusing qui vous supportera à travers cette démarche. Cette personne de référence se placera, elle aussi, en état de présence bienveillante pour ainsi, s’assurer que vous demeurerez «détaché» et non identifié à vos différents ressentis. La non identification permet la communication juste qui à son tour, permettra l’harmonisation.

Finalement, c’est à travers la présence, l’écoute profonde et l’accueil de ce qui est présent que vous pourrez accéder à une vie plus sereine. En approfondissant notre relation à soi, nous accédons à un sens plus profond de qui nous sommes. Nous élargissons nos perspectives et nous développons un contact plus authentique à la vie pour ainsi être davantage en adéquation avec nos choix et nos orientations.

UNE AUTRE FAÇON DE FAIRE FACE AUX SITUATIONS DIFFICILES

Habituellement, dans notre vie, lorsque nous traversons une période difficile ou que nous sommes bouleversés par un évènement, nous avons tendance à trouver une solution immédiate et rapide pour «sortir» de cet inconfort. Nous avons tendance à rechercher une solution extérieure à nous afin de ne pas avoir à faire face à l’émotion qui existe en nous. Nous croyons qu’en analysant judicieusement et intellectuellement les tenants et les aboutissants de la situation, nous serons en mesure de trouver la SOLUTION au dit problème. Tout ça demeure une démarche mentale non intégrative. Ce processus d’analyse peut-être utile dans certains cas mais, arrive un temps, où cela ne fonctionne plus. Certains défis de la vie, en particulier ceux qui impliquent des émotions profondément enfouies, ne peuvent pas êtres résolus de cette façon. C’est alors que le focusing entre en scène. Comme nous l’avons vu précédemment, cette pratique permet de contourner l’analyse intellectuelle. En se plaçant en posture de présence à soi, nous accédons directement à l’endroit où nous avons une connaissance profonde de la situation. À travers ce lien au corps, nous accédons à la sagesse qui nous guide vers ce qui doit-être vu, entendu, ressenti pour afin nous permettre de continuer d’évoluer.

Le focusing apporte les mêmes bienfaits que la méditation en terme d’acceptation de ce qui est, de tranquillité de l’esprit (diminution des fluctuations mentales) et de paix intérieure. Toutefois, le Focusing se veut plus engagé dans la pratique et davantage orienté sur les divers enjeux de la vie.

Le focusing vous apprend une «manière d’ÊTRE» à laquelle vous avez toujours accès. Votre cheminement personnel est désormais entre vos mains.

LE FOCUSING EST IDÉAL SI …

  • Vous désirez apprendre à vous connaître plus profondément;
  • Vous souhaitez (re)trouver le sens à votre vie;
  • Vous avez à cœur de développer votre présence à ce qui est et connecter plus
  • authentiquement avec la vie;
  • Vous désirez devenir maître (autonome) de votre cheminement personnel;
  • Vous traversez un passage difficile ou une période de transition et vous désirez voir clair en vous-même;
  • Vous désirez vous sentir plus complet et plus en adéquation avec vos valeurs;
  • Vous voulez prendre responsabilité de vos charges émotionnelles et ainsi accéder à plus de plénitude intérieure;
  • Vous cherchez un moyen qui vous permettra d’agir avec lucidité au lieu de réagir impulsivement ;
  • Vous voulez guérir de maux (anxiété, dépression, douleur physique, trouble de sommeil) ou d’une maladie (le mal à dit) spécifique;
  • Vous désirez démêler certains aspects de vous afin de voir plus clair et ainsi pouvoir prendre des décisions plus judicieuses;
  • Vous voulez évoluer spirituellement.

 

CETTE APPROCHE VOUS CONVIENDRA SI …

  • Vous décidez activement de vous engager sur la voie de votre propre croissance personnelle;
  • Vous êtes ouverts et disposés à prendre conscience de vos réactions émotionnelles;
  • Vous êtes motivés à partager vos dons collectivement;
  • Vous avez à cœur de vivre avec intégrité et en cohérence avec vos valeurs.

QUELLES SONT LES QUALITÉS ESSENTIELLES REQUISES POUR LE FOCUSING –

Écoute du corps;

Accueil des ressentis;

Respect de tout ce qui est;

Tendresse et amour de soi.