Notre projet social

Tout d’abord, un état de la situation.

 

J’ai observé notre situation sociale toute ma vie et ça fait plus de 10 ans que je me consacre à aider les gens à se sortir du cercle de l’endettement et de la pauvreté, en offrant un accès à l’habitat abordable. Notamment, en recherchant et en développant de façon appliquée, des solutions de fabrications d’habitats en environnement contrôlé et en offrant de l’assistance à l’auto construction. Je me suis énormément investi dans cette cause sociale.

 

Aujourd’hui, je peux vous dire que notre situation sociale est à un point de non-retour. 

 

Alors, je vous propose de vous témoigner de tout ce que j’ai appris de mon expérience, franchement et sans détour, et de vous exposer un plan d’action pour nous affranchir d’un système social qui ne répond plus à nos valeurs et nos intérêts.

 

Le mouvement Habitats Évolutifs est en train de rassembler une grande quantité de gens qui souhaite se créer leur propre système social, afin d’y vivre dans un nouveau modèle de cohabitation, basé sur l’échange et le partage du meilleur de l’expérience, du savoir et des technologies que nous avons actuellement. Et surtout l’amour, la compassion et l’entraide.

 

Nous avons pris pleinement conscience qu’on a collectivement toute les connaissances, l’expérience et surtout maintenant la volonté d’occuper notre territoire de façon pérenne et responsable. En somme, de vivre en harmonie les uns avec les autres, et avec notre environnement.

 

On a tout ce qu’il nous faut pour nous constituer une société équitable pour tous : On a juste à la créer, et se la fabriquer ensemble.

 

Imaginez … Avez-vous seulement une idée de ce qu’on peut faire si ce que nous produisons comme travail dans notre société actuelle, on le fait dans un modèle de vie de proximité ? 

 

Nous, ce qu’on appelle la réoccupation du territoire, c’est un modèle de vie communautaire de proximité. Dans cette expression-là, c’est le terme ‘’proximité’’ qui est la solution.

 

C’est la pierre angulaire de notre nouveau projet social.

 

La proximité … c’est :

 

  • Produire et consommer localement la nourriture et l’énergie.

  • Échanger et partager nos produits et services au sein même de la collectivité et aussi ailleurs sur la proximité de notre territoire.

  • Se fabriquer en auto-construction des habitats biosourcés qui correspondent simplement à nos besoins.

  • Réhabiliter nos aînés dans la collectivité.

  • Prendre en charge l’éducation de nos enfants selon des valeurs pérennes et joyeuses.

  • Bénéficier de notre environnement et de nous ressources, au lieu de les exploiter.

  • Se soigner, se guérir et développer sa santé corporelle et spirituelle, de façon naturelle. 

 

Nous avons maintenant la possibilité d’agir, au lieu de réagir. De consacrer toutes nos actions pour recouvrer notre vraie nature de créateurs … Et de nous mobiliser dans la création de ce que nous voulons être vraiment.

 

 

Notre regroupement s’agrandit de plus en plus et ce mouvement est en train de se réaliser de plus en plus dans d’autres pays sur la planète. 

 

Ici au Québec, nous sommes déjà en action. Nous sommes en train de rassembler tous les outils collectifs pour répondre NOUS-MÊMES à tout ce dont nous avons besoin, afin de nous constituer ce nouveau projet social.

 

J’observe cette situation depuis plus de 10 ans, et je peux dire pourquoi on l’a pas fait jusqu’à maintenant.

 

Deux raisons : 

 

La première : Le facteur humain : Sortir des croyances que le système dans lequel on vit nous a inculquées, afin de cesser d’être en compétition pour enfin rassembler nos forces. Ça, on est en train de le régler en rassemblant tous les outils collectifs d’ont on a besoin.

 

Ces outils sont :

 
 
 

Ça, ça règle la moitié du problème.

La deuxième raison pourquoi on l’a pas fait : C’est la législation.

 

Le modèle de communautés de proximité que nous voulons faire n’a jamais, à ce jour, été possible à cause d’une grande quantité de lois et de règlements qui nous interdisent encore aujourd’hui :

 

  • D’avoir plusieurs habitations sur un même terrain, peu importe qu’il soit zoné agricole, forestier, blanc, ou autres et d’y installer simplement des chemins d’accès.

  • De décider du design et des dimensions de nos habitats, sans se faire imposer des normes pour augmenter la valeur foncière de quelque parc immobilier. 

  • D’avoir des bâtiments collectifs en copropriété. 

  • D’avoir une petite ferme de proximité, sans être soumis aux lois d’exploitation de l’industrie. 

  • De produire nous-mêmes notre énergie. 

  • De cultiver nous-mêmes notre nourriture en respectant la nature, sans être soumis aux lois de l’industrie. 

  • De gérer nous-mêmes nos espaces naturels et nos déchets organiques.

  • De prendre en charge notre santé de façon naturelle. 

  • De prendre en charge l’éducation de nos enfants collectivement.

  • De réhabiliter nos aînés dans la collectivité, afin de les sortir de l’enfer des CHSLD. 

  • De financer nous-mêmes nos projets d’habitations.

  • D’avoir une économie sociale de proximité, sans intermédiaires. 

  • D’avoir un système de gouvernance collectif, participatif et interactif, pour nos biens et nos avoirs, nos relations sociales, notre sécurité et notre développement.

 

Ces règlements ont été créés et imposés à la population dans le seul but de créer de l’économie financière au lieu d’une économie de partage, d’une économie sociale.

 

Notre nouveau projet social s’affranchira du modèle économique pour fonctionner dans un nouveau modèle de partage et d’entraide.

 

Ce nouveau modèle de cohabitation de proximité a pour mission des créer des environnements matériels, mais aussi humain et affectif, propice à révéler et manifester la lumière et la créativité de chacun, pour l’évolution de l’individu et de la collectivité.

 

La volonté des gens de notre regroupement est de se sortir de la domination de notre système actuel, en s’en affranchissant. On est en train de réaliser pleinement à quel point la valeur de tout ce qu’on a produit pour ce système va maintenant nous profiter à nous toutes et tous : il n’y a pas plus grande richesse que notre richesse collective !

 

Nous avons compris que ce système ne nous convient pas. Qu’il s’agisse de financement, d’assurances, de système de santé ou d’éducation, ainsi que de tous les systèmes de protectorats de nos métiers et de tous ces objets de consommations qu’on était dans l’illusion d’avoir besoin …

 

 

 

Maintenant, 

 

Nous constatons qu’il n’y a actuellement aucune façon pour nous, d’occuper quelque territoire que ce soit dans un modèle de cohabitation équitable et pérenne, sans être en infraction aux lois actuelles mentionnées ci-haut.

 

Comme je le mentionnais, je suis cette situation depuis très longtemps et je peux vous dire qu’aujourd’hui, il n’y a encore aucuns éco village ou quelque communauté véritablement équitable, autonome et pérenne. Et je ne vous parlerai pas de tous les projets que j’ai vu avorter, de tous ces gens qui se sont tellement dévoués, qui ont donné plusieurs années de leur vie, et de toutes ces vies brisées, par autant d’impossibles … À cause de ces règlements et de ces lois … 

 

 

 

Alors …

 

Pour réoccuper notre territoire de façon pérenne et responsable, nous serons appelés à être confrontés à toutes ces lois et ces règlements, qui nous seront imposés par autant d’autorités que sont les municipalités, les MRC et les différents ministères du gouvernement du Québec.

 

La conjoncture des évènements nous propulse à prendre conscience de ce que nous voulons vivre et de qui nous sommes : des êtres de cœurs, voulant aider, partager, aimer.

 

Plus de la moitié de la population du Québec se dit prête à vouloir changer son mode de vie actuel.

 

Pour moi, nous avons maintenant la conscience collective. Il nous reste à aller chercher la force du nombre qu’il nous faut pour enfin nous créer notre nouveau projet social.

 

Pour réaliser ce nouveau projet social, on a besoin de 2 choses : 

  1. Un investissement financier collectif.
  2. Un soutien collectif.

 

 

L’investissement financier collectif : Notre nouvelle force financière collective.

 

Notre programme : La coopérative financière du peuple va être NOTRE fonds de roulement collectif.

 

Il y a actuellement de grands bouleversements dans le milieu de la finance. Nous allons lancer un mouvement d’investissement solidaire et responsable auprès des investisseurs privés, publics, corporatifs et citoyens. Cela, afin que le milieu de la finance redirige son actif pour le peuple. Pour un nouveau projet social équitable et pérenne. Cela offrira un choix sans équivoque à tous ces investisseurs : soit l’argent exploite le peuple, soit il sert le peuple.

 

C’est simple : nous allons constituer un nouveau modèle d’investissement, un investissement collectif pour financer notre projet collectif. Tous les gens qui ont des investissements dans la bourse, dans des régimes du gouvernement, dans l’immobilier, dans des entreprises … le système leur a fait croire que l’investissement financier permet de faire fructifier, augmenter la valeur. Ces gens sont en train de se rendre compte que tout cela est en train de s’effondrer et ils cherchent maintenant à ne pas perdre leur argent. Alors encore une fois, c’est simple : en placent leurs actifs financiers dans un nouveau fond collectif, ils ne feront pas de gains, mais ne perdrons rien aussi. Aucuns gain, aucune perte 1 = 1. Par contre, le gain de leurs investissements financier sera de leur permettre de s’affranchir de leur condition actuelle, tout en permettant à leurs frères et sœurs de pouvoir aussi avoir accès à un habitat abordable, dans une communauté de proximité.

 

Ce financement va servir à :

 

  • Offrir un investissement responsable, par et pour le peuple., pour tout nos projets sociaux incluant, les communautés de proximités.

  • Implanter le premier atelier social de proximité pour l’assistance à l’auto-construction 3.0, qui va permettre aux gens d’avoir accès à un habitat à une fraction du prix actuel, dès le printemps 2021. Que ce soit pour des projets en communautés de proximité ou des projets individuels.

 

  • Constituer un fonds de roulement collectif, pour financer nos projets d’habitats. Ce fonds de roulement va justement servir à rouler ce financement d’un projet à l’autre. Ça va nous permettre de parachever totalement chaque projet d’habitats, de sorte qu’ils pourront être refinancé par une banque, ou d’autres sources externes, clef en main. Cela, sans être contraint aux modes actuels de déboursés multiples, qui ont réduit de 90 % les possibilités de s’auto-construire depuis 10 ans.

 

  • Se créer un fonds d’assurance collective dans un modèle fiduciaire.

 

  • Constituer le mouvement en un organisme à but non lucratif (OBNL) avec la structure financière et les employés pour la gestion de toutes ses activités.

 

 

Le soutien collectif va nous permettre :

 

  • De faire connaître cette nouvelle solution sociale à un très grand nombre de gens. La plus belle chose que ça va faire pour commencer, c’est que ça va donner un très large mouvement d’espoir et de confiance à tous nos frères et sœurs qui en ont bien besoin actuellement. Parallèlement, ça va créer un effet d’entrainement …

  • D’arrêter d’avoir peur et de compter sur un système extérieur pour survivre, afin de prendre pleinement conscience de notre potentiel individuel, pour vivre collectivement.

  • De prendre conscience qu’en tant qu’être humain, nous avons pleinement le droit de nous constituer notre nouveau projet social nous-mêmes, en nous soutenant les uns les autres, tout en protégeant nos droits fondamentaux d’êtres humains et en protégeant notre environnement.

  • D’avoir une grande force collective pour éventuellement revendiquer nos droits.

  • Trouver nos Co-créateurs pour nos outils collectifs.

 

 

Alors pour celles et ceux qui veulent réaliser ce changement de paradigme, c’est maintenant le temps de le faire et de vous impliquer.

 

Nous, on a constitué un plan d’action qui rassemble tout ce dont on a besoin pour le faire … Mais ça ne pourra pas se faire sans vous, sans nous !

 

Alors nous vous exposons notre plan d’action, et ensuite une série d’actions que vous pouvez faire dès maintenant pour réaliser VOTRE nouveau projet social :

 

 
 
 

Notre plan d’action :

 

  1. Réaliser un documentaire pour présenter notre projet.

  2. Diffuser notre nouveau projet social le plus largement possible.

  3. Lancer un appel aux investisseurs privés pour constituer La coopérative financière du peuple.

  4. Constituer l’équipe d’habitats évolutifs.

  5. Trouver les Co-créateurs de nos outils collectifs.

  6. Établir ensemble les modes d’emploi et les protocoles pour l’implantation des communautés de proximité.

  7. Constituer le premier atelier social de proximité.

  8. Constituer la première communauté de proximité.

  9. Reproduire ce modèle dans plusieurs régions au Québec.

 

 

Et voici les actions que vous pouvez prendre pour vous impliquer maintenant :

 

1 – Vous inscrire sur notre site Internet, afin de soutenir le projet : https://www.habitatsevolutifs.com/soutenir-votre-projet-social. De cette façon, vous serez tenu au courant des développements du projet et ça vous permettra aussi d’être contacté, soit pour vous inscrire à un projet dans votre région, soit pour en prendre la coordination et/ou être chargé de projet, soit pour participer à une action concertée de notre mouvement social.

 

2 – Le faire connaître auprès de plus de gens possibles, pour qu’ils le soutiennent eux aussi : la force du nombre des appuis est un facteur très important pour la réalisation du premier projet, avant que ce modèle puisse s’implanter dans d’autres régions.

 

3 – Nous envoyer 3 petites vidéos pour le documentaire Habitats Évolutifs, qu’on est en train de réaliser actuellement. Voici la publication pour les instructions : https://www.facebook.com/ProjetHabitatAbordable/posts/134928958193750

 

4 – Nous aider à trouver les représentants pour nos outils collectifs. Voici la publication pour les instructions : https://www.facebook.com/ProjetHabitatAbordable/posts/168313908188588 (ce pourrait être vous si ça vous intéresse !)

 

 

Permettez-moi de répondre à plusieurs questions fréquentes qui me sont posées :

 

  • … De la promiscuité versus la proximité :

 

Quand on parle d’éco-villages ou de communauté de proximité, plusieurs personnes craignent de vivre dans un modèle de cohabitation sociale où on est très près les uns des autres, parce qu’on habite le même terrain. Et ils s’imaginent aussi avoir à gérer beaucoup de problèmes de relations sociales et encore plus d’opinions pour les résoudre …

 

En ce qui a trait à notre ‘’espace de vie’’: Si on s’élève dans le ciel pour prendre le regard de l’épervier et de regarder le territoire du Québec, on peut constater qu’il y a … beaucoup de territoire boisé. On a déterminé un minimum de 1 acre pour chaque lot, et la quantité égale de zones préservées naturelles pour la zone occupée. Dans cette zone naturelle, il y aura bien sûr des gîtes d’hébergements, pour une retraite d’immersion dans la nature sauvage.

 

En ce qui a trait à la gestion des problèmes sociaux : Nous avons pris conscience de notre vraie nature et de notre volonté de vivre en harmonie. En tant que tels, nous sommes assez évolués pour œuvrer maintenant aux solutions, au lieu de perdre notre temps sur les problèmes …

Nos programmes pour la réoccupation de notre territoire :

 

Nous avons plusieurs options :

 

1 – Le modèle actuel :

Nous allons proposer des projets directement aux municipalités rurales qui veulent redynamiser leurs régions et qui souhaitent aussi régler une grande quantité de problèmes sociaux. Ces municipalités devront offrir leur entière coopération et être proactives, pour faire changer rapidement plusieurs réglementations afin d’accueillir notre nouveau modèle d’économie sociale de proximité. La force d’Habitats Évolutifs est d’avoir un grand nombre d’arguments et d’outils pour leur exposer qu’elles ont tout à gagner d’accueillir ce nouveau projet social, incluant notre réseau d’investisseurs privés éthique et responsable.

le niveau des discussions que nous aurons avec les autorités ne sera plus le même : Les personnes qui présenterons un projet de communautés de proximité aux autorités, seront accompagnées par des membres de l'équipe Habitats Évolutifs. Nous allons nous présenter comme une équipe qui représente le réseau de tout nos membres. C'est à dire : 100 000 ... 500 000 ... et bientôt 1 000 000 de membres. Avant d'amorcer les discussions, les autorités seront informées que toutes nos rencontres et nos discussions seront diffusées dans nos médias, ainsi que dans les fils d'actualités des projets en cours sur notre site Internet. De sorte que ...

'' Les autorités s'adresseront non pas seulement à notre équipe, mais à l'ensemble des membres de notre réseau ''

 

2 – Notre programme / Le maillage de la dignité :

Il existe actuellement des programmes de ‘’maillages’’ entre les fermes commerciales et les jeunes agriculteurs. Nous allons pousser ce principe beaucoup plus loin. Nous allons contacter une grande quantité de fermes locales, petites moyennes ou grandes, qui peinent à opérer dans la situation actuelle, pour leur proposer d’accueillir des communautés de proximités, de façon progressive, sur leurs terres. Ils pourront bénéficier de toutes les ressources de notre réseau ainsi que de nos outils collectifs. Cela leur donnera la possibilité de se sortir de leur situation difficile tout en pérennisant le travail auquel ils se sont dévoués, dans bien des cas, toute leur vie.

 

3 – L'occupation souveraine :

Il y a aussi actuellement beaucoup de gens qui veulent dès maintenant occuper des terres dans le respect de la terre et de l’environnement, mais en désobéissance civile, quant aux règlements qui empêchent actuellement d’occuper notre territoire pour notre nouveau projet social. Nous proposons d’abord de renommer cette action : désobéissance fertile. Nous allons accompagner et soutenir ces gens dans leurs actions parce que notre mouvement se consacre à une réoccupation juste et équitable de notre territoire, par la réappropriation de nos droits d’êtres humains. Nous allons leur fournir des habitats mobiles ou modulaires, ainsi que les ressources de notre réseau. C’est aussi ça, le principe des habitats évolutifs.

4 – Le modèle de communautés de proximités Habitats Évolutifs :

 

* voir la section membre communautaire pour les détails ...

Dans toutes ces options, nous allons démontrer par nos actions que la majorité des règlements et des lois actuelles qui concernent l'occupation de notre territoire, sont à l’encontre de nos droits et libertés, tels que garantis par la charte des droits et des libertés du Québec et du Canada, ainsi que par le code de Nuremberg. D’après cette jurisprudence, être un humain nous donne le droit, mais aussi le devoir d’être les gardiens de notre territoire et de nos sœurs et frères, afin d’y vivre dans le respect de nos semblables et de l’environnement.

Bien qu'un être humain n'a pas à se défendre d'exercer ses droits et libertés, tels que garantis par la charte des droits et des libertés, nous allons quand même rassembler toutes les preuves pour démontrer que toutes nos activités respectent l'environnement et une gestion pérenne de la terre et de ses ressources. Nous allons également démontrer que notre modèle de cohabitation sociale non-seulement respecte les droits fondamentaux des êtres humains, mais règle la majeurs partie de nos problèmes sociaux.

  • L’implantation des premières communautés de proximité : combien ça coûte ?

Beaucoup de gens nous demandent, combien ça va coûter ?

 

Avant de vous donner des prix budgétaires, je vais vous exposer en quoi consiste ce nouveau modèle de propriété. Tout d’abord, c’est un modèle de copropriété. De copropriété collective. Vous serez propriétaire d’un lot d’une terre collective avec votre habitat, et copropriétaire du bâtiment communautaire qui logera une petite ferme, une serre intérieure et extérieure, ainsi que des locaux communautaires pour les soins, le ressourcement et les activités récréatives, un garage et un atelier dans le même bâtiment, et tous les équipements. Vous serez aussi copropriétaires des infrastructures sanitaires et des servitudes communes, incluant la partie préservée en zone naturelle et les champs pour l’agriculture, de cette terre collective.

 

Donc, dans votre prix budgétaire, vous serez propriétaire collectivement de tout cela. En tant que tel, vous serez donc appelé à prendre soin de tous ces avoirs, dans un mode de vie communautaire en partageant les tâches communes, et en prenant soin des autres.

 

Si vous souhaitez revendre votre copropriété, vous pourrez le faire n’importe quand, au prix initial. Cela veut dire : sans aucune modification de sa valeur foncière, due à l’inflation ou à une ambition spéculative.

 

Ça, c’est le principe que nos premières nations nous ont enseigné : la terre ne nous appartient pas : nous l’occupons pour en jouir, répondre à nos besoins, et la pérenniser pour nos enfants.

 

Pour calculer votre budget, vous pouvez choisir un modèle de base sur notre site Internet, et ajouter à son prix + ou -25 %, pour la copropriété collective.

Nous vous invitons à vous inscrire en tant que membre communautaire ou membre investisseur, afin de voir tout les détails financiers, les rôles des membres et les projets en cours ...

Vous pouvez vous inscrire ICI

  • En ce qui a trait à la transition :

 

Bien sûr, il y aura une période de transition, avant de devenir pleinement autonome. Le but de créer des communautés de proximité n’est pas de vivre en autarcie. D’ailleurs ce modèle de cohabitation sociale, pourrait très bien s’implanter en milieu urbain. Les gens qui feront partie des premières communautés de proximité auront le choix de continuer à travailler à l’extérieur, tout en contribuant à la collectivité de façon progressive. 

 

Par contre, la première étape pour réaliser ce changement de paradigme se situe au niveau individuel : Il s’agit de prendre pleinement conscience de qui nous sommes véritablement et du pouvoir que nous avons sur notre vie. Et de choisir d’investir nos pensées et nos actions pour nous créer un nouveau modèle de vie sociale, dans la confiance et surtout l’entraide.  

 

Ainsi, nous pourrons non seulement bénéficier, mais surtout contribuer à la plus grande force de changement collectif de l’histoire du Québec. Cela parce qu’il est un fait indéniable : que cela nous plaise ou non, il n’y aura désormais plus aucun retour en arrière.

 

 

Pourquoi investir dans ce nouveau projet social ?

 

Il y a beaucoup de gens actuellement qui veulent placer leurs actifs financiers dans une valeur sûre, étant donné la situation financière globale de la planète et les nombreuses possibilités de ‘’crise financière’’ qui se pointent à l’horizon.

 

 

Alors, pourquoi investir dans ce nouveau projet social ?

 

Parce que :

  1. Votre investissement sera de 1=1, et il restera 1=1. Aucune spéculation, aucune perte.

  2. Votre investissement va être consacré entièrement à votre projet de vie.

  3. Votre investissement va permettre à des personnes moins fortunées de se sortir du cercle de l’endettement et de la pauvreté, en leur donnant la possibilité de mettre à profit leur main d’œuvre et leurs expériences.

 

 
 
 
 
Ça, c’est le projet qu’on vous propose et qu’on va mettre en œuvre dès maintenant.

 

  1. Constituer nos outils collectifs.

  2. Réaliser nos alliances stratégiques.

  3. Lancer la nouvelle coopérative financière du peuple.

  4. Implanter l’atelier social de proximité.

  5. Réoccuper notre territoire.

_ _ _

 

Alors nous lançons un appel à tous ceux et celles qui veulent se joindre à notre regroupement collectif pour réaliser notre nouveau projet social.

 

Nous lançons un appel :

- Aux gens du peuple.

- Aux leaders et acteurs de la vérité.

- Aux investisseurs.

 

Nous vous offrons un plan d’action concret

pour changer notre situation sociale.

 

Nous vous offrons à vous et à votre réseau de vous afficher et de prendre une action concertée collective pour mettre en œuvre ce nouveau projet social.

 

 

ON A BESOIN DE NOUS !

ENSEMBLE, ON VA POUVOIR LE FAIRE.

 
r0_155_4967_2948_w1200_h678_fmax
OIP
ecovill
Screen-Shot-2017-06-13-at-8.48
topaslead
lammas-eco-village-at-tir-y-gafelpembrok
Ithaca-lessons-slide5-940x375
image-1-18
hameau_des_buis_15
full_view_lower_pix
eco-village-36
eco-homes-rockwood_1926533b
Damjl-and-Open-Temples-Damanhur
crs230708_img01
2
10b1f6d2b6f065498239325f92490282
20da075fcab52e3c7916b7b3e4954af5
_67812424_riverviewsml
hqdefault
info@habitatsevolutifs.com
© tous droits réservés 2020 - 2021