aînés.png

8- Une réhabilitation active de nos aînés dans la collectivité.

La dignité du savoir et de l'expérience au profit des relations intergénérationnelles ...

8.jpg

Pourquoi Une réhabilitation active de nos aînés dans la collectivité ?

Les aînés sont ceux qui portent des expériences de vie de longue durée, d'époque antérieure à la nôtre. Certains disent qu'ils ont vus neigé, que ce sont les vieux de la veille, et cela à pour idée commune qu'ils sont des mines de sagesses et de richesses. Ils ont cumulé des connaissances au fils de leur long parcours à l'école de la vie et ils sont à ce stade de transmission innée, d'une valeur humaine précieuse.

 

À un rythme teinté de douceur, il est plus que favorable de leur offrir la possibilité d'incarner leur place dans le collectif tant pour leur prospérité que pour la magie de leur sagesse. Quoi dire de plus que de simplement souligner l'importance d'optimiser ceux qui portent la richesse de la vie.

C'est à mon sens tout simple et naturel que de les encadrer selon leurs besoins afin qu'ils puissent continuer à s'épanouir et en plus nous transmettre leur sagesse que nous n'avons pas encore.

Plus un aîné est bien dans le maximum de ses capacités, plus il pourra faire profiter autrui de sa présence et lui-même savourer le contact humain. Il est important d'intégrer les aînés dans le collectif, parce que l'humanitude est une de nos valeurs fondamentales oubliées qui n'est pas négligeables et que dans un tout, chaque élément a son rôle et son importance.

 

l est donc primordial pour qu'une commUnité fonctionne pleinement de redonner leur rôle et leur présence à chacun.

Laurence Campeau

De formation, je suis thérapeute en physiothérapie.

J’ai complété une technique en physiothérapie à Montréal, puis j’ai choisi de poursuivre à l’université avec une Certificat en Réadaptation Motrice et Sensorielle, afin de me former davantage dans le domaine de la douleur chronique.

Professeur de yoga, Yogathérapeute et Astrologue en devenir, je tends à développer une approche de santé holistique dans le but d’enseigner et d’outiller sur l’équilibre de santé propre à chacun incluant toutes les sphères de la santé de l’individu.

 

En tant de professionnel de la santé en physiothérapie, nous sommes formés dans différentes branches, dont celle de la gériatrie et de la perte d’autonomie.

 

Notre rôle y est d’évaluer, d’observer les risques, les limitations de la personne avec des capacités physiques et cognitives en déclin en lien avec des conditions de santé ainsi qu’en lien avec le vieillissement.

Le corps, la tête et le corps qui vieillissent demandent plus de temps, plus de douceur, plus de vigilance.

Il est faux de croire que la douleur et les problèmes de santé viennent avec l’âge.

Notre santé peut être optimale peu importe notre âge tant que l’on en prend soin et que l’on a accès aux ressources qui nous sont nécessaires.

Laurence Campeau

Laurence Campeau.jpg

Pourquoi je suis interpellée par ce projet social qu’est Habitats évolutifs?

'' C’est ma curiosité qui me mène à m’investir dans ce projet.

J’ai plaisir à donner au suivant à offrir ce que je peux lorsque j’en ai l’occasion.

C’est pour moi une philosophie importante que d’offrir ce que j’aimerais que l’on m’offre, que ce soit un service, une présence ou une aide ''

Comment cet optique de maintien des capacités pourrait fonctionner dans une commUnité de proximité ?

Pour ma part, je considère que de s’occuper des aînés est une tâche collective et qu’elle passe par de petites actions simples, se répartissant dans un quotidien.

Chacun peut selon son horaire, ses capacités, ses intérêts, contribuer à stimuler une personne en perte d’autonomie et ainsi conserver ses capacités dans la mesure du possible.

Une marche de dix minutes le matin avec un voisin et le soir avec un autre fera toute la différence.

Une écoute, une présence en silence au son de la pluie pendant que l’on prépare le repas, un bonjour au passage tous les matins seront des éléments clés du maintien des acquis de la personnes vieillissante.

Les aînés sont des richesses, des pierres précieuses dans une collectivité.

Ils peuvent nous apporter tellement si on en prend soin tout autant.

En leur offrant des petites doses d’amour et d’attention quotidienne ils pourront être des acteurs tout aussi actifs et présents que quiconque dans la commUnité.

Jeunes et vieux
Jardinage ensemble

Vos images ...

Golf avec grand-père